top of page
  • Photo du rédacteurMaïté Verhoeven

Devenez un créateur agile de marketing de contenu en 6 étapes

Tableau agile

Embarquez dans un voyage transformateur avec moi dans le monde de la création de contenu agile. Il y a deux ans, j'ai commencé ce parcours, transformant ma production de contenu pour qu'elle soit plus efficace, axée sur les résultats et agréable à vivre.


Les créateurs de contenu font souvent face à des défis accablants tels que la génération régulière de nouvelles idées, la gestion des contraintes de temps, le maintien de la cohérence entre diverses pièces, et la lutte contre les faibles taux de conversion.


Ma quête de solutions m'a conduit au monde dynamique du marketing de contenu agile, une méthodologie qui diffère significativement des processus de création de contenu traditionnels.


Pas de panique, c’est plus facile que vous croyez ;-)!

J’espère que cette méthode en 6 étapes vous donnera une nouvelle perspective et vous aidera à planifier votre contenu agilement à l’avenir.


Etape 1 - Définissez votre public cible


Connaitre votre vision stratégique avant tout


Avant d’écrire la moindre ligne, de tourner la moindre vidéo ou de planifier le moindre post, assure-vous que votre management (ou votre client, si vous êtes freelance) vous a communiqué une vision claire de ce qu’il souhaite atteindre avec une stratégie marketing de contenu. On ne fait pas du contenu, juste pour faire du contenu, comme cela arrive encore.

Devez-vous augmenter la notoriété d’une marque ? Favoriser l’engagement pour générer des leads ? Augmenter les ventes en boostant les conversions ? Etendre la promotion à une nouvelle cible ? Développer un nouveau canal de communication ?

Ces informations sont essentielles. Elles vous aideront à définir votre public cible et la façon dont vous voulez qu’il interagisse avec votre contenu.

Cela semble évident, mais de nombreux sites en ligne traitent encore leur public comme des groupes homogènes.


Comprendre votre cible


Une fois votre public cible cadré, essayez de répondre aux questions suivantes avec les données à votre disposition (si elles ne vous pas été transmises, n’hésitez pas à les demander) :


Une foule
  • Quels sont ses centres d’intérêt ? Cette réponse vous permettra, par exemple, de lier vos messages avec ses passions, ses hobbies.

  • Qu’a-t-il besoin de savoir ? Besoin de contenu éducatif sur l’environnement de la marque ? Besoin de connaitre votre entreprise ? Besoin d’être rassuré·e ?

  • Où consomme-t-il du contenu ? Blog ? Réseaux sociaux et lesquels ? Site spécifique ? Forum ? Email ?

  • Quel(s) type(s) de contenu consomme-t-il ? Articles ? Vidéos ? Podcasts ? Influenceurs ? Recommandations ?

  • Qu’attend-il de vous, de votre marque, de votre entreprise ? Transparence ? Fidélité ? Relation personnalisée ? Engagements sociaux, humanitaires, écologiques ? Recherche, innovation ?

Vous n’avez pas besoin de 100% de certitude à chaque question. Comme dirait Colin Powell, l’ancien Secrétaire d’Etat américain, pour prendre une décision amenant à la réussite, il vous faut minimum 40% et maximum 70% de l’information. Ensuite, suivez votre instinct ;-).


L’expertise métier et un contenu à valeur ajoutée sont toujours plus intéressants qu’un contenu purement publicitaire.

Un des objectifs de votre marketing de contenu est de créer une relation de confiance avec votre cible. Tâchez donc de la comprendre et surtout de lui fournir du contenu capable de l’accompagner dans la réalisation de ses objectifs.


Etape 2 - Définissez vos KPIs agiles


La définition d’indicateurs de performance est essentielle pour mesure le succès d’une campagne. Pourtant, elle reste peu formalisée dans les plans de contenu. J’ai souvent croisé des clients qui se contentaient du nombre de vues et de likes pour se dire que leur contenu était pertinent et répondait à leur cible.


Ce serait trop simple ! En effet, le nombre de vues, d’impressions, de likes ne rapportent pas un euro ! On les surnomme de plus en plus “métriques de vanité” car elles suffisent à l’ego mais pas à garantir des résultats économiques satisfaisants.


Définir des indicateurs de performance pertinents permet de déterminer le succès ou non de votre campagne de contenu, dès la première phase de test. Ils serviront ensuite de points de référence pour les campagnes futures en mesurant les progrès accomplis, au fil du temps.


Quels les indicateurs de performance peuvent vous aider à déterminer si votre campagne est réussie ?


Voici quelques exemples non exhaustifs:


  • Trafic organique : augmentation du trafic non payant sur votre site Web.

  • Temps de lecture/de visionnage : mesure l’intérêt de votre public cible pour votre contenu.

  • Taux de rebond: mesure la pertinence de vos informations par rapport aux attentes de votre cible

  • Mentions de marque: nombre de fois où votre marque est mentionnée sur les réseaux sociaux et qui mesure la visibilité et la portée de celle-ci.

  • Taux de conversion: inscriptions, achats, abonnements.

  • Taux de rétention: nombre de visiteurs qui reviennent sur vos plateformes de contenus.

  • Retour sur investissement : rendement du coût de la campagne par rapport aux revenus générés

Etape 3 - Une stratégie collaborative s'impose


Impliquez une équipe élargie dès le début. Incluez les responsables de produit, les experts en communication, les équipes de vente et le personnel technique pour aligner votre stratégie de contenu.


En travaillant ensemble, dès le départ, ce groupe peut définir une stratégie marketing de contenu alignée. Il sera ensuite beaucoup plus simple pour les créateurs·trices de contenu de délivrer agilement.


Les points à discuter ensemble peuvent être :


  • Pourquoi notre marque est-elle unique ?

  • Quelle est la mission de notre marque ?

  • Quel bénéfice, quelle solution pouvons-nous apporter à nos prospects/clients ?

  • Quels sont les mots-clés pertinents pour exprimer clairement votre stratégie de contenu ?

  • Comment parlent nos clients existants de notre marque ?

  • Quels sont les indicateurs de performance les plus pertinents pour une campagne réussie ?

  • Comment quantifier l’échec, le besoin d’itérer ou non ?

La méthode Agile n’est pas cantonnée aux 4 murs d’une entreprise. Elle implique aussi les parties prenantes extérieures dans le processus. Il peut s’agir des clients ou prospects appartenant au public cible. Invitez-les à des réunions sur l’état d’avancement du projet, demandez-leur du feedback, informez-les sur ce qui va se passer ensuite. Ils sont votre meilleure validation que vous naviguez dans la bonne direction.


Etape 4 - Sélectionnez les BONS messages


Une fois que vos objectifs sont définis, validés et partagés à tous les intervenants impliqués dans le marketing de contenu, il est temps de travailler sur les messages.

Dans l’approche agile, l’objectif n’est pas de planifier et créer un contenu figé. Les messages sont d’abord testés, tout comme leurs canaux de diffusion. Ces tests peuvent être menés à petite échelle pour commencer. La méthodologie de l’A/B testing est intéressante ici.


Pour rappel, l’A/B testing consiste à tester l’efficacité de différentes versions d’un élément. Dans le marketing de contenu, il peut s’agir de visuels différents, de messages différents, de styles éditoriaux différents mais aussi de publics différents. En affichant deux versions d’un élément (version A et version B), on peut mesurer la performance de chacun en termes de considération, d’engagement, de taux de conversion ou autres indicateurs clés de performance choisis.


Le plus important: ne faire varier qu’un seul paramètre à la fois. Sinon, vous ne pourrez pas attribuer le succès ou l’échec d’un test à un paramètre unique.


Etape 5 - Décomposez votre campagne de contenu en sprint


Une approche agile du marketing de contenu implique la création d’un ensemble de sprints. Il s’agit de courtes périodes de temps au cours desquelles des objectifs spécifiques sont atteints.


Chaque sprint est suivi d’une réflexion sur ce qui a bien fonctionné, ce qui aurait pu être mieux exécuté et comment s’améliorer pour le sprint suivant. Toujours en gardant les objectifs, la stratégie et les KPI définis comme base d’évaluation.


Lorsque vous commencez votre campagne, je vous recommande de diviser votre création de contenu en petits morceaux, “coupez l’éléphant en tranches”. Si vous produisez un document trop volumineux la première fois et qu’il doit être remanié, tous vos efforts auront été vains !


Les petits contenus vous offrent plus de souplesse. Vous pouvez ainsi mettre rapidement un article spécifique de votre site Web à jour, ou une vidéo, ou une newsletter, s’ils ont été diffusés et testés individuellement. De plus, votre public aura plus de possibilités d’interagir avec votre contenu et de vous donner du feedback sur chaque pièce séparément. Et d’en tenir compte pour les pièces de contenu suivantes.


Le processus de sprint vous permet donc de faire des progrès, pas à pas mais rapidement.


Etape 6 - Adopter les bons outils de marketing de contenu agile


Comme nous l’avons vu, une campagne de marketing de contenu agile crée et distribue du contenu en cycles courts. Vous avez donc besoin d’outils qui vous facilitent la création et vous permettent d’analyser vos performances en temps réel pour évaluer l’impact de vos sprints.


Voici la liste de certains d’outils que j’utilise personnellement (ou que j’ai utilisé) :


  • 📅Outils de planification de contenus : Buffer, SocialBee, Hootsuite. Certains réseaux sociaux permettent désormais de le faire dans leur propre système.

  • 💡Sources d’inspiration : Answer the public, Google trends, Perfect Post

  • 🧠Outils AI : Copy ai, Jasper

  • 🎨Création de visuels: Canva

  • 🚀Analyse de performances: Google Analytics, Ubbersuggest

  • 📣Curation de contenus: Feedly, The Old Reader

  • 📡Veille concurrentielle: Ubbersuggest, SimilarWeb

  • 🎙Création, hébergement et analyse des performances de podcasts : Buzzsprout, Audacity

  • 🎬Création et analyse des performances de vidéos: Capcut, YouTube Studio, Camtasia

Pour la gestion de votre projet avec les autres membres de l’équipe, il existe plusieurs outils collaboratifs tels que Asana, Trello, Monday.com.


Le mot de la fin


Avec l’explosion du marketing de contenu, il est plus important que jamais de comprendre comment utiliser la méthodologie agile au niveau de votre création de contenus.


Votre calendrier éditorial est un élément clé pour faire passer votre marketing de contenu en mode agile, ainsi que pour identifier et attribuer des rôles aux membres de votre équipe. Vous devez savoir quand solliciter les idées des autres et quand être ouvert·e aux contributions extérieures.


Si vous comprenez le fonctionnement de la méthode agile au niveau éditorial, votre marketing de contenu passera du stade du “suffisamment bon pour aujourd’hui” à celui de l’extraordinaire🤩 !


Et vous, quelle(s) étape(s) pensez-vous intégrer ou optimiser dans votre façon de développer votre marketing de contenu ?


6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page